• Les phrases interrogatives

    Comme je veux faire travailler mes élèves sur les questions, pour jouer à la bataille (de questions) dans l'espace, il me faut voir avec eux ce qu'est une question, comment la rédiger et surtout, comment la formuler pour obtenir une réponse plus ou moins longue, plus ou moins complexe... Les phrases interrogatives

    Dans un premier temps, nous allons revoir les différents types de phrases : déclaratif, interrogatif, exclamatif et impératif. Pour cela, je leur donnerai des papiers sur lesquels sont écrit des phrases (chacun la sienne), et ils devront se regrouper (en se déplaçant dans la classe). J'aime bien ce genre d'exercice, d'abord parce qu'ils cogitent dur (la consigne est volontairement peu précise) pour trouver comment se regrouper et ensuite parce qu'ils bougent, qu'ils participent.
    Au départ, donc, pas plus de précisions : la consigne sera : "Formez des groupes en vous trouvant des points communs". En général, on a des groupes formés sur des critères très différents. Un groupe se sera constitué en fonction du nombre de mots, un autre en fonction du sujet de la phrase ("ça parle de l'école"), etc...
    Là, je demanderai de constituer 4 groupes en fonction du type de phrase... Soit ils s'en souviennent et ça va vite, soit on va galérer...

    En général, il y en a toujours quand même au moins un qui réussit à placer les noms des différents types de phrase, et on les affiche alors au tableau. Explications rapides, lecture de la leçon du livre et quelques exercices d'application... classique.

     

    Les phrases interrogativesDans un deuxième temps, je vais leur demander de classer des étiquettes comprenant des phrases interrogatives. Là, fini le grand groupe classe ; je les ferai travailler par groupe. Les étiquettes, une feuille A3 pour les coller et pour consigne : "Classez les phrases interrogatives en 4 groupes".
    J'aimerais obtenir un groupe de questions qui commencent par "est-ce que" (les plus faciles à regrouper), un groupe de questions qui commencent par un mot interrogatif (qui, lequel, pourquoi...), un groupe avec les questions où on voit l'inversion du sujet et du verbe et un dernier groupe avec les phrases dans "l'ordre déclaratif" mais avec un point d'interrogation.
    Après une phase de recherche, chaque groupe d'élèves exposera ses critères et on devrait réussir à dégager ces 4 "familles". Je m'empresserai de souligner que le quatrième groupe est plutôt destiné à l'oral, et que je préférerais ne pas trop le voir dans leurs textes (il n'apparaitra pas dans la fiche-leçon, que je puise, cette année, chez Cenicienta... merci à elle !).

    Là aussi, quelques exercices d'application tirés du manuel, histoire de tester les différentes façons de rédiger la question.

    Dans un troisième temps, avec les mêmes étiquettes, je vais leur demander, par binôme cette fois-ci, de classer les phrases interrogatives en fonction des réponses qu'elles vont engendrer. Les phrases interrogativesJ'aimerais arriver à 3 groupes : les questions fermées (qui appellent une réponse par "oui" ou "non"), les questions ouvertes courtes (qui appellent une réponse autre que "oui ou "non" mais sans trop de développement) et les questions ouvertes longues (qui appellent un développement, un avis, une argumentation.

    Grâce à ce travail, j'aimerais que mes élèves arrivent à comprendre que la façon de poser la question induit un type de réponse et aussi que certaines questions entrainent des réponses trop faciles, ou trop complexes... bref, j'aimerais qu'ils réussissent à "doser" leurs questions en fonction de ce qui est recherché (pour la bataille dans l'espace, "coller ses adversaires").

    Je les laisserai un peu se dépatouiller avec ce classement un peu complexe, et en parallèle, je leur ferai lire un petit texte (juste quelques lignes) en leur demandant de poser deux questions : une qui appelle une réponse courte et une qui appelle une réponse longue. 5 minutes de réflexion, puis retour au classement (ça devrait les aiguiller).
    Nous en tirerons les 3 types de questions : fermée, ouverte courtes, ouvertes longues (c'est ma terminologie, si quelqu'un a mieux, je prends ! ). Et pour finir, je leur laisserai en trace écrite des exemples de questions posées sur le petit texte.

    Dans le document ci-joint, les phrases à classer pour la leçon sur les types de phrase, les phrases à classer pour la leçon sur les phrases interrogatives, le texte et la trace écrite (vous avez de la chance, mes élèves, eux, la copieront !).

     

    Télécharger « phrases à classer.pdf »

     

     

    « Meilleurs voeux pour 2014Mon premier tag de l'année (et de toute ma vie) »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 09:06

    Rolala, mais qu'est-ce que j'écris !
    En fait, j'aime pas faire les fiches de prep... je préfère mille fois rédiger, comme ça, raconter ce que je vais faire, ce que j'attends des élèves...
    Si jamais quelqu'un pique ma prose pour la mettre dans un tableau, vous pouvez m'envoyer le résultat ! Ca fera bien avec mon cahier journal à peu près rempli !

    2
    b2003
    Mercredi 2 Novembre 2016 à 18:00

    Merci ! très sympa et très bien pensé!

    <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :