• E - DU - CA - TION !!!

    Une semaine depuis les attentats et on en a lu des choses... on en a vu passer des jolis textes, des grandes idées, des souhaits de résistance et de "on-ne-va-pas-les-laisser-gagner"... et c'est tant mieux...

    On a vu aussi d'autres choses, moins sympas, des injures, des regards mauvais...
    J'ai pas l'habitude de parler de moi, mais ici, en Alsace, on en a un paquet des qui voudraient bien que "tous les étrangers retournent dans leur pays"...
    Ca n'a pas arrangé les choses, le coup de "la filière belge"... mon mari est belge et à son boulot, il a eu droit par deux fois au salut nazi...
    Bon, y'a des cons et y'a des très très cons... mais ça m'a fait cogiter...
    Comment peut-on en arriver là, à haïr tellement l'autre qu'on puisse le tuer (comme les terroristes), ou l'insulter, ou lui faire du mal... ?



    Et puis je regarde mes petits élèves... ils sont tout au début, ils démarrent la vie en collectivité... et déjà, c'est pas simple...
    Oui, il faut accepter de prêter, de partager, d'attendre son tour, de ne pas pouvoir faire tout ce qu'on veut...
    Non, on n'est pas tous pareils, on n'avance pas tous à la même vitesse, et y'en a même qui ne parlent pas bien français et il faut quand même les intégrer...

    Oui, il faut les rendre curieux, nos élèves, et leur laisser le temps, et les écouter, et être bienveillant (bon, ce mot-là commence à m'horripiler mais..; voilà...)...
    Non, il ne faut pas tout leur passer, il faut poser des limites et leur apprendre à échanger dans le respect, l'écoute, la bienveillance (argh, deux fois dans le même article...).

    E - DU - CA - TION !!!

    J'ai la faiblesse de penser que c'est par l'éducation qu'on arrangera les choses, qu'on améliorera le monde... et pas seulement l'éducation dans le sens "apprendre des choses, à lire et à écrire"... parce que là aussi, effectivement, y'a encore du boulot pour que le monde entier y ait accès...
    Je pense à l'éducation à l'autre, le "vivre ensemble" (pas seulement comme une jolie formule du ministre), le respect de l'autre quel qu'il soit...

    E - DU - CA - TION !!!

    « Attentats du 13 novembre 2015Mes ateliers "je fais seul" »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2015 à 13:23
    2
    laurence
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 19:40

    <3 

    On y croit! et on continuera d'y croire (laïquement)... à l'éducation! ... et à la vraie bienveillance (la fraternité, quoi!)

    Merci et bravo!

    3
    lucilef84
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 11:02

    Bonjour

    Je viens de découvrir ton blog et je te dis bravo pour tout ce travail!! Et merci pour le partage... Mais je me permets d'intervenir suite à ton article mais surtout à l'illustration de la fin... Elle me gêne dans le sens où elle donne l'impression qu'une école privée et confessionnelle (quelle que soit la religion) est un lieu fermé, et que seule l'école publique apporte des valeurs de respect de l'autre et de fraternité. Je regrette que ce débat existe encore en 2016 (ça me rappelle Jules Ferry) et pour moi, l'éducation c'est aider les enfants à grandir et à devenir des adultes autonomes,citoyens et respectueux des autres. Pas tant de différences finalement... J'ai parfois l'impression que la laïcité est élevée au range de religion! Où est la différence?

    Je précise que je suis enseignante dans une école catholique sous contrat et que je travaille pour l'éducation nationale.

    Merci de m'avoir lu jusqu'au bout! Et merci encore pour ce travail et pour tes réflexions personnelles et professionnelles.

     

    4
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 12:30

    Merci pour ton commentaire, que j'ai lu jusqu'au bout, deux fois ^^

    Peut-être que ce dessin est un peu simpliste, peut-être même que les écoles privées sont "ouvertes" comme tu dis...
    J'ai toujours pensé qu'il ne devrait y avoir que des "écoles"... pas d'adjectifs comme "privée", "publique", "catholique", etc... Tu dis toi-même être dans une école catholique... pour moi, cela occasionne forcément une restriction, même si je suis sûre que les valeurs véhiculées se rattachent également au respect et à la fraternité.

    Je sais que je suis naïve, mais je rêve d'une époque où il n'y aura plus de différences, plus d'écoles payantes parce que toutes les écoles auront le droit au meilleur enseignement, plus d'école confessionnelle parce que la religion n'a pas, pour moi, sa place à l'école (et je vis en alsace, je sais de quoi je parle) mais devrait rester dans les familles.

    Je ne sais pas si la laïcité est élevée au rang de religion (ça demanderait beaucoup de définitions tout ça !) mais elle est la base de l'enseignement à mon sens. C'est pourquoi si on veut parler de laïcité, il ne devrait plus y avoir que des écoles pour tous, sans distinction.

    Je serai sortie de l'éducation avant que ça arrive, j'en suis consciente... sarcastic

    5
    lucilef84
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 13:00

    Merci pour ta réponse!

    J'ai le plaisir de voir que au-delà de toutes nos différences, les enseignants ont le même désir de transmettre, d'éduquer avec respect et bienveillance, et croient en leur métier, leur mission, même avec un peu de naïveté.... je reconnais l'être moi aussi!!

    Peut-être que pour toi l'école "privée" est restrictive, mais il faut savoir que de nombreux parents d'élèves ne sont pas croyants, ou juifs, ou musulmans (bien sur, ces derniers ne sont pas majoritaires, c'est logique!) . je te dirais que je crois en l'homme dans tout ce qu'il est! Oui, un peu naïve effectivement... Je préfère dire idéaliste!

     

    6
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 13:29

    oui mais, si les parents ne sont pas croyants, pourquoi mettent-ils leurs enfants dans des écoles privées ?
    Pour éviter de les mettre à l'école publique pour des raisons diverses et variées (fréquentations, exigences...).
    Je reviens à ce que j'ai dit : l'école pour moi, devrait être unique, avec un enseignement de qualité pour tous !

    Une école Montessori a ouvert pas loin de chez moi... j'aime l'idée, j'aime l'ambiance, et j'ai été effarée de voir qu'il fallait sortir 350€ par mois pour y inscrire son enfant... alors que tous devraient avoir droit à cet enseignement.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :