• CM : Le conseil de classe

    Le conseil de classeJe le pratiquais régulièrement, parce que je l'avais moi-même expérimentée étant élève. Pour moi, c'est tout naturel d'avoir un moment d'échange en groupe classe, de faire des propositions, de régler les problèmes, de discuter.
    Selon les années, j'ai laissé plus ou moins de latitude à la classe pour les-dites décisions, en fonction de la maturité des élèves et de plein d'autres choses.

    L'an dernier, j'avais une classe un peu spéciale, des élèves au parcours chaotique, une ambiance assez détestable au point que j'ai "fait sauter" pas mal de séances de conseil de classe, et que mon remplaçant (j'étais absente au mois de juin) a carrément arrêté. Le conseil ne servait plus qu'à des règlements de comptes, c'était vraiment pas intéressant.
    Ca montre les limites de la chose : ça marche si tout le monde veut bien y mettre du sien...  sinon, ça ne sert pas à grand chose.

    Bref...

    Nouvelle année, nouveaux élèves et donc, hier, j'ai repris le cycle des réunions de classe.

    J'étais tombée la semaine dernière sur la présentation de Dans la classe des farfadets, qui fonctionne plus ou moins comme je le faisais, mais ça m'a permis de prendre quelques idées (comme l'intitulé des différentes parties) et d'avoir l'envie de m'y remettre.
    Voilà donc comment ça fonctionne chez moi. Le conseil de classe

    On ouvre le conseil : une fois que tout le monde est en place (on déplace les chaises pour s'asseoir en cercle, histoire que tout le monde voie tout le monde... et parfois ça prend du temps ), on fait le silence et on ouvre le conseil. Je le fais la première fois, mais l'idée c'est qu'un élève prenne le relai. J'ai donc prévu une responsabilité "président du conseil", qui va prendre la suite.
    Je me contentais d'un "le conseil commence" mais Farfa a une phrase bien plus longue (et qui permet donc de se mettre dans l'ambiance, d'officialiser la chose. Je lui ai donc piqué l'idée.
    "Je déclare le conseil ouvert. On ne se moque pas, on écoute celui qui parle, on demande la parole.
    Les gêneurs auront 2 avertissements. Après ils ne pourront ni voter ni parler."

    On rappelle ce qui a été décidé la dernière fois : le président lit les décisions (juste les décisions, on ne reprend pas les débats) et on fait le bilan sur ce qui a été appliqué ou pas, et pourquoi. Un moment assez rapide normalement...

    On se félicite: J'avais l'habitude de m'occuper de ça à la fin, mais souvent, les problèmes à régler prenaient tellement de temps qu'on zappait les félicitations. Du coup, comme Farfa, je vais commencer par ça.
    Le président lit les billets sortis de la boite intitulée "je félicite..." que les élèves ont pu déposer depuis la dernière réunion. Les billets doivent être signés et comportent tous une phrase du type "Je félicite Untel parce que..."

    Le conseil de classeJ'ai présenté la chose en insistant pour que la félicitation soit donnée à quelqu'un qui a fait quelque chose de remarquable (dans le sens "qu'on a vraiment remarqué par rapport à d'habitude") et pas pour tout et n'importe quoi. Un travail particulièrement soigné, une aide précieuse, une gestion de conflits... les raisons peuvent être multiples mais j'insisterai pour que la personne félicitée ait vraiment mérité de l'être. On n'écrit pas un billet juste pour faire plaisir à son petit camarade.
    Si des élèves n'ont pas mis de billet mais pense à une félicitation à faire, ils auront la possibilité de le faire également, après avoir le vé le doigt.

    On essaie de résoudre les problèmes : Là encore, les élèves auront pu mettre un billet dans la boite "j'ai un problème" (intitulé pioché chez ganelor qui est bien moins "agressif et dénonciateur" que la "critique" que je faisais avant... voir aussi son commentaire chez Farfa).

    Le billet sera formulé comme suit : "J'ai un problème... J'ai essayé de le régler de la manière suivante ... mais ça n'a pas fonctionné ; je demande l'aide du conseil".

    Avant de commencer ces "résolutions de problèmes", nous avons rappelé la différence entre "signaler" et "rapporter" grâce à l'affiche super bien faite trouvée chez Haddock - Docs en stock
    Il se trouve qu'il y a quelques jours seulement, un élève est venu "rapporter" et du coup, je me suis servie de son exemple... on verra s'ils ont bien compris.Le conseil de classe

    C'est la partie la plus sensible, parce que j'ai des élèves qui ont eu tendance à "se venger" en écrivant un billet, suite à un accrochage avec un camarade... c'est pas le but ! Chaque billet devra donc respecter l'intitulé proposé, et être signé. Au début de la partie "j'ai un problème", le président distribue à chaque élève son billet (comme ils sont signés, c'est facile ; tout billet anonyme est jeté). Ensuite, chacun à son tour, les élèves sont invités à lire leur demande et on en parle, soit à dire "c'est réglé". C'est une option inportante à mon sens, parce que je ne compte faire qu'une réunion par quinzaine, et il peut s'en passer des choses, en 15 jours.
    La veille au soir, j'aurai quand même lu les billets, histoire de voir ce qui s'y trouve et de préparer ce qu'on va devoir discuter.
    Quand le problème concerne un élève en particulier (et surtout si le problème est posé par plusieurs élèves), ça peut être difficile à vivre pour l'élève en question. Mais on revient systématiquement aux règles de vie de la classe ou de l'école : il est rare qu'un problème ne puisse s'y rapporter. Du coup, pas d'autre solution : il faut se conformer aux règles de vie.
    On en discute, donc, et on essaie de trouver un moyen pour que le problème soit résolu : des excuses, des engagements, un changement de place, un "travail d'intérêt général"... les enfants ne manquent pas d'idées. Ni de sévérité d'ailleurs ! Il m'est souvent arrivé de les freiner car les sanctions qu'ils voulaient prendre (en cas de "récidive" notamment) étaient assez rudes !
    L'idée, c'est de trouver des solutions différentes de la punition bête (que je peux donner moi, hors conseil, en cas de non respect des règles). Faire confiance aux élèves et garder un peu de recul, histoire de voir où tout ça nous mène, et normalement, ça se passe bien.

    Si plusieurs critiques se ressemblent, on peut en profiter pour débattre. Je ne l'ai jamais fait (embrayer sur un débat sur une grande notion du genre "tolérance" ou "respect"...) mais c'est une idée de Farfa qui me plait. A tester donc
    Le conseil de classeJe vais essayer de minuter les différentes parties du conseil, cette année, histoire de ne pas trop rester sur les problèmes et d'avoir le temps de passer à l'avant-dernière partie :

    On propose des choses : C'est la partie typiquement Freinet du conseil, les décisions prises en commun. Bon, j'ai prévenu les élèves. Je décide, en tant que maitresse, de pas mal de choses, mais j'aimerais aussi qu'ils proposent des trucs qui leur tiennent à coeur concernant la vie de la classe (le fonctionnement, la disposition des tables, etc...) les projets (idées de sorties, abonnements, achat de matériel ...).
    Après, on en discute, et on vote... sachant que je peux mettre mon véto, évidemment.
    L'an dernier, des élèves voulaient qu'on prenne un hamster à l'école... évidemment, ils étaient tous d'accord... sauf moi...

    Si les projets sont viables mais pas bien définis, on peut se dire qu'on y repense, qu'on en discute et qu'on prend la décision la prochaine fois.

    On se fait du bien : avant de clore le conseil, je lirai les billets de la boite à bonheur... histoire de terminer sur une note optimiste ! Ca fait toujours du bien !


    A priori, le conseil ne doit pas dépasser une heure, et si certaines choses durent plus longtemps, je propose en général de remettre à la réunion suivante. Même si les élèves sont intéressés et impliqués, certains restent incapables de "se contrôler" (les jambes et la langue) aussi longtemps...

    « Entrainements de conjugaisonLe système solaire »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Octobre 2013 à 21:19

    Je fais tout pareil ! LOL

    2
    Samedi 5 Octobre 2013 à 21:55

    les grands esprits se rencontrent

    3
    Dimanche 16 Février 2014 à 10:23

    J'aime beaucoup l'idée du conseil, j'ai tenté de la pratiquée à une période puis une méthode de gestion des conflits est venue nous aider à gérer les problèmes entre les élèves. Cela s'appelle Vers le Pacifique. Même si cela ne règle pas tout, on a au moins une manière commune dans l'établissement, entre les classes.

    Je me demandais si l'idée d'un petit conseil pour renforcer le groupe classe était quand même intéressant, j'ai peur du temps que cela prend ou de ne pas arriver à résoudre les cas où l'on se rapporte systématiquement à 2 élèves problématiques. Donc une fois par quinzaine est pas mal. Oû prends-tu du temps de classe ?

    (j'ai des gerbilles en classe, les élèves adooooorent :)) c'est comme des mini-hamster mais très chou)

    Merci pour ce partage

    4
    Dimanche 16 Février 2014 à 10:32

    J'essaie de prendre du temps alternativement sur différentes matières. Si je ne le prends que sur l'instruction civique, je ne fais rien d'autre...
    Quand il s'agit juste de conflit entre 2 élèves, j'essaie de voir ça en privé avec eux. C'est quand ça dure, ou quand d'autres sont impactés que j'en parle en grand groupe. Du coup, les réunion sont assez courtes... 1/2h par quinzaine...

    Merci pour ta visite !

    5
    Mémel
    Lundi 5 Septembre 2016 à 22:20

    Merci pour ce partage... je souhaite me lancer depuis longtemps sur le sujet mais je ne sais pas comment m'y prendre. J'ai un collègue qui fonctionne en Freinet et qui utilise une affiche avec: je félicite/je propose et j'ai un problème. Ce qui est intéressant c'est que les mots que les élèves affichent peuvent être enlevés par leur auteur avant le conseil si c'est réglé.

    En tout cas, encore merci... je vais essayer 30min/semaine pris sur le temps d'EMC.

    (j'ai un CE1-CE2)

      • Lundi 5 Septembre 2016 à 22:34

        je préférais les boites à l'affichage, avec 2 règles :
        - il fallait des billets signés
        - la possibilité de ne pas poursuivre si l'auteur du billet disait "c'est réglé".

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :