•  

    Article en cours d'illustration... photos à venir

     

    Ayant étudié Mondrian en histoire des arts, j'ai eu envie d'en faire faire à mes élèves "du Mondrian". C'est un grand classique des écoles, mais j'avais envie de leur proposer plusieurs approches.

    Première façon de faire : avec des feutres. A la manière de Mondrian
    Une feuille A4 pour chacun, le matériel de géométrie et des feutres... Nous avons rappelé les consignes pour faire comme Mondrian : des lignes horizontales et verticales, des carrés et des rectangles, des couleurs primaires.

    Seul bémol par rapport à la réalisation : plusieurs enfants sont restés sur "carrés et rectangles" plus que sur "lignes verticales et horizontales". Et donc, au lieu de tracer les lignes qui allaient, en se coupant, donner les figures, ils ont tracé les figures les unes à côté des autres... Du coup, c'est plus fouilli et moins juste, géométriquement parlant. La prochaine fois, il faudra que j'insiste sur ce point !

    Deuxième façon de faire, avec du papier à coller.A la manière de Mondrian

    Comme j'ai trouvé dans un résumé sur Mondrian qu'il procédait de cette manière, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de faire expérimenter. Mes élèves ont donc, par groupe de 3, reçu une feuille A1 blanche (pour le fond), une feuille A1 noire (pour découper des bandes), et 3 feuilles A2 de couleur (rouge, jaune et bleu) pour y découper carrés et rectangles.
    Après avoir découpé les bandes de largeur différentes, ils les ont placées sur la feuille blanche, comme ils le voulaient. Ceci délimitait des zones. Ils ont choisi celles qu'ils voulaient voir colorées, ont mesuré les côtés des carrés et rectangles et les ont tracés sur les feuilles de couleur. Il suffisait ensuite de les placer aux endroits choisis puis de coller le tout.

    Troisième façon de faire : en volume

    Après l'étude du pavé en géométrie, j'ai demandé à mes élèves de faire, comme moi et d'apporter une boite retournée et recollée.
    Cette boite, nous l'avons peinte en couleur (au choix, une des 3 couleurs primaires), pour ensuite la coller sur une "fresque" (me reste à trouver sur quel support, grand carton je pense, à aller récupérer dans un magasin) après avoir quadrillé de bandes de peinture noire.

    A la manière de MondrianEt une dernière pour la route, trouvée chez Charivari : au lieu de la feuille classique à quadriller et à colorer, partir sur une silhouette... je trouve ça super comme idée, et je m'en vais ajouter ça à ma liste !

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique